Index de l'article

 

C’est à Malacca que j’ai pu de nouveau apprécier ce savant mélange d’histoire et de cultures qui font la spécificité de la ville dont le pont sépare la cité coloniale et les quartiers chinois, malais et hindous.

Si vous en avez l’occasion, je vous conseille de passer à « La maison de l’escargot » et de demander à rencontrer Serge Jardin, propriétaire du lieu. S’il est disponible, vous passerez un moment merveilleux en compagnie de ce français, installé depuis de nombreuses années en Malaisie, qui vous fera visiter la ville et vous racontera son histoire comme personne.

 

mt_ignore:

mt_ignore:

mt_ignore:

mt_ignore:

mt_ignore:

mt_ignore:

mt_ignore:

mt_ignore:

mt_ignore:

mt_ignore:

mt_ignore:

mt_ignore:

mt_ignore:

mt_ignore:

mt_ignore:

mt_ignore:

 

 

Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site
0.png9.png7.png5.png4.png1.png0.png
1
visiteur(s)