Carcassonne était certes un peu loin de ma région d'adoption mais, passant à coté de cette superbe cité au mois d'août 2007, je n'ai pu résister au plaisir d'y consacrer un peu de temps.

Majestueuse sous le soleil, la cité est visble de loin.

 

L'origine du nom de Carcassonne:

D'après la légende, pour préserver la ville de Charlemagne et de son armée, la veuve du Sarrasin BALAAK, Dame CARCAS, usa d'un stratagème. A la vue d'un porc bien gras qu'elle fait lancer par-dessus les remparts, laissant à penser à l'abondance de vivres, les assaillants auraient renoncé et quitté promptement les lieux. Pour répandre et annoncer aux alentours la bonne nouvelle, Dame CARCAS aurait fait sonner les cloches de la ville à toute volée. " Carcas sonne " serait ainsi née

Le buste de Dame CARCAS veille sur la porte principale de Carcassonne

 

L'histoire de la ville est cependant bien plus ancienne puisqu'on trouve des traces d’activité humaine à l’emplacement de la Cité environ 700 ans avant J.C.

En 122 avant J.C, les Romains conquièrent la Provence et le Languedoc. Ils fortifient l'oppidum qui prend le nom de Carcaso et occupent la région près de 600 ans. Puis la Cité tombe entre les mains des Wisigoths de 460 à 725. En 725, les Sarrasins s'emparent de la Cité d’où ils seront chassés en 759 par Pépin le Bref, roi des Francs.

C'est avec la dynastie des Trencavel, de 1082 à 1209, que la ville va accéder à un rayonnement exceptionnel. Raymond Roger Trencavel, vicomte de Carcassonne (1194-1209) tolère et protège l' « hérésie Cathare » sur ses terres. Il subira la croisade prêchée par le pape Innocent III et le 15 août 1209, après quinze jours de siège, la ville tombe aux mains des croisés. La Cité et les terres de Trencavel sont attribuées au chef militaire de la croisade, Simon de Montfort, puis en 1224 elles seront cédées au Roi de France. Sous les règnes successifs de Louis IX, Philippe Le Hardi et Philippe Le Bel, la cité prend sa physionomie actuelle.

Le plan de la cité

 

Un nouveau bourg naît en 1262 sur la rive gauche : La Bastide Saint-Louis. Incendiée en 1355 par le Prince Noir, elle est immédiatement reconstruite. Pendant que cette nouvelle ville déborde d'activités, la Cité s'affirme dans son rôle de forteresse royale.

L'antique cité domine la "ville nouvelle" de La Bastide Saint Louis.

La cité

Le mur d'enceinte de la cité

 

Toutes les photos:

Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site
0.png9.png7.png5.png1.png6.png0.png
3
visiteur(s)