Comme pour mieux annoncer la venue rarissime des plus beaux voiliers du monde, les grands mats dominent le vieux ports de Toulon.Pour la première fois depuis sa création en 1956, la « Tall Ships’ Races » 2007 se déroulait en méditerranée.

Baptisée « Cutty Stark » à l’origine,  cette course de grands voiliers qui rassemble tous les ans les plus beaux gréements du monde, a fait escale à Toulon le 21 juillet 2007 avant de rallier Gênes, port d’arrivée.

 

Du 21 au 24 juillet 2007, parmi les nombreux bateaux au mouillage dans le vieux port de Toulon, ce ne sont pas moins de 13 CLASS À de 40 à plus de 100 mètres de long, qui ont fait l‘admiration des habitants et des touristes.  Parmi eux, citons le bateau russe MIR, l’argentin LIBERTAD, le hollandais STAD AMSTERDAM, l’équatorien GUAYAS et le splendide vaisseau italien AMERIGO VESPUCCI.

 

Certainement l'un des plus beaux bateaux présents: L'italien AMERIGO VESPUCCI

Le voilier argentin Libertad

L'équatorien GUYAS.

Le voilier russe MIR

 

Une image de la parade de 2006Superbe spectacle que la présence au mouillage de ces magnifiques voiliers même si rien ne vaut la vue  de ces monstres des mers en mouvement lors de la parade traditionnellement offerte le jour du départ (photo ci-contre: Parade en 2006).

 

 

 

 

De nombreuses animations étaient également prévues et la foule qui a envahi le parvis dés le samedi matin a pu croiser de bien étranges créatures. Non loin d'un rassemblement de pêcheurs toulonais en colère, j'ai même pu admirer, caché dans un coin, un superbe X9 jaune canari!

De curieuses créatures arpentaient le vieux port

Certaines plus agréables que d'autres...

Ils reprochent à l'Europe d'avoir cédé aux pressions espagnoles en interdisant la pêche des grands thons et espadons.

Un jaune canari du meilleur effet.

 

La ville de Toulon ayant décidé d’offrir le spectacle au plus grand nombre, l’accès au vieux port était libre et la plupart des bateaux pouvaient être visités gratuitement.

Le STAD AMSTERDAM attire les curieux

L'équipage de l'AMERIGO VESPUCCI fut trés remarqué

Tout comme celui de l'équatorien GUAYAS

 

Les voiliers au repos ont su se faire admirer par un soleil radieux et sous la surveillance du « génie de la navigation ». Cette statue,sculptée en 1843 par le Toulonnais Louis Joseph Daumas, montre du doigt aux navigateurs la direction des terres inconnues à découvrir. Sa posture, face à la mer et dos à la ville, lui a valu le surnom affectueux de « Cuverville ». Les photos de l’arrière de la statue permettent de mieux comprendre l’origine de ce surnom.

Le "Génie de la navigation" de louis Joseph Daumas, indique la direction à pendre.

Montrer ainsi son anatomie à valu à cette statue l'affectueux surnom de CUVERVILLE

 

Très abimée en 1944 pendant la 2ème guerre mondiale, la statue fut restaurée et réinstallée à sa place en 1996.

La statue en 1944

L'inscription sur son torse indique: "JE SUIS UN GRAND MUTILE, VICTIME DE CETTE GUERRE. MAIS JE SERAI HEUREUX DE VOIR LA CAPITULATION NAZI PAR LA VOLONTE DES PEUPLES LIBRES".

L'inscription sur son torse indique: "JE SUIS UN GRAND MUTILE, VICTIME DE CETTE GUERRE. MAIS JE SERAI HEUREUX DE VOIR LA CAPITULATION NAZI PAR LA VOLONTE DES PEUPLES LIBRES".

 

Toutes les photos.

 

Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site
0.png9.png7.png5.png4.png1.png0.png
1
visiteur(s)