Index de l'article

Capitale de l'empire Seldjoukide dès 1073, prise par les mongols en 1244, mise à sac par Tamerlan en 1387, Ispahan devient capitale de l'empire perse sous les Safavides, entre le 16ème siècle et le 18ème siècle. A nouveau partiellement détruite en 1722 par les afghans elle décline jusqu'à l'arrivée au pouvoir de Reza Chah en 1925. Petit à petit, la ville se modernise et s'industrialise. Elle reste aujourd'hui encore le berceau d'un artisanat typiquement iranien, de la bijouterie au tissage de tapis en passant par le ciselage du cuivre et de l'argent.

Malgré son passé mouvementé, la ville a conservé une très large part de son patrimoine historique, notamment la mosquée du Shah ou Grande (mosquée de l'Imam aujourd'hui) située au bout de l'immense place du Shah (Place de l'Imam), mais aussi ses ponts enjambant le Zayandeh-rud, dont les fameux Sy-o-se Bridge, Choobi Bridge et Khajou Bridge.

Enfant, le nom d'Ispahan me faisait rêver. La sonorité du mot et les images de ses mosquées aux toits bleus me fascinaient. Autant dire que j'étais très impatient de découvrir Ispahan et ses plus de 2500 ans d'histoire. Je n'ai pas été déçu par la visite de cette superbe ville dont la réputation de beauté n'est pas usurpée. Surnommée la "moitié du monde", la ville, située à 1570 mètres d'altitude, regorge de trésors d'architecture.

J'y suis passé deux fois, le 5 et le 19 juin.  Vous pourrez constater les différences entre les deux passages, en observant l'eau sous les ponts.

 

La place du Shah (place de l'Imam) et la Mosquée du Shah (Mosquée de l'Imam).

phoca thumb l ispahan001

phoca thumb l ispahan004

phoca thumb l ispahan005

phoca thumb l ispahan028

phoca thumb l ispahan007

phoca thumb l ispahan009

phoca thumb l ispahan018

phoca thumb l ispahan022

phoca thumb l ispahan027

phoca thumb l ispahan029

 

 

Le Sy-o-se Bridge.

En persan, sy-o-se veut dire 33. C'est le nombre d'arches que possède ce magnifique pont, long de 298 mètres. Construit vers 1608, il offre plusieurs niveaux de promenade selon la hauteur de l'eau. Il est très apprécié des habitants qui aiment profiter de l'ombre et de la discrétion qu'il procure.

 

phoca thumb l ispahan034

phoca thumb l ispahan035

phoca thumb l ispahan036

phoca thumb l ispahan040

phoca thumb l ispahan039

phoca thumb l ispahan039a

 

 

Le Choobi Bridge ou Joui bridge.

Il a été construit en 1665 sous la dynastie des Séfévides. Long de 147 mètres et large de 4 m, c'est le plus étroit des ponts enjambant le Zayandeh Rud. Il comporte 21 arches. Aujourd'hui transformés en salons de thé, les deux "renflements" que comporte le pont étaient autrefois des salons à l'usage exclusif du Shah.

phoca thumb l ispahan049

phoca thumb l ispahan049

phoca thumb l ispahan050

phoca thumb l ispahan054

 

 

Le Khaju bridge.

Il a été construit vers 1650 sur les fondations d'un ancien pont. Long de 133 mètres, il est large de 12 mètres et comporte 23 arches. Les vannes situées sous ses arches permettent de réguler le débit du Zayandeh rud. Sous les arches, il n'est pas rare de trouver des iraniens qui, profitant de l'ombre, font la sieste, téléphonent, lisent, ou flirtent discrètement.

 

phoca thumb l ispahan042

phoca thumb l ispahan044

phoca thumb l ispahan045

phoca thumb l ispahan047

phoca thumb l ispahan048a

 

Cliquez sur une des miniatures pour afficher le diaporama de toutes les photos.

 

 

 

 

 

-

-

  L'Iran à moto: Sommaire
 1- Le projet  2- Turquie, Géorgie et Arménie 
 3 - Cap sur ispahan  4 - d'Ispahan à Pasagardes
 5 - Persépolis et Shiraz  6 - de Shiraz à Kazerun
 7 - de Kazerun à Urmia  8 - Turquie (retour)
 9 -  Grèce
 10 - Fin du voyage

 

Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site
0.png9.png7.png5.png4.png0.png8.png
1
visiteur(s)