Index de l'article

 

Jeudi 7 juin : A 9 heures, comme prévu, j’arrive, avec les croissants, devant le lieu de travail d’Anny et JC que je retrouve avec plaisir. Anny est toujours aussi souriante mais doit rester travailler…., Nous l’abandonnons donc à son triste sort pour aller prendre un café et manger les croissants chez JC. En arrivant, j’aperçois le camping car prêt à partir et qui n’attend plus que sa remorque qui l’attend au dépôt, le X9 solidement sanglé dessus. JC est en forme et visiblement heureux de participer à cette nouvelle randonnée. Pour eux le départ est prévu en début d’après-midi. Toujours aussi curieux, je ne peux m’empêcher de visiter et de constater combien JC et Anny ont transformé leur maison pour en faire un lieu très agréable.

 

C’est donc une heure et deux cafés plus tard que je reprends la route pour me diriger vers chez Christian à GRAUHLET.

 

  J’ai le temps et je quitte l’autoroute à Garidech, pour flâner sur les départementales en passant par Montastruc-la-Conseillère, Lavaur et Briatexte.

 

 

 

A 11H50 le GPS m’arrête juste devant le bureau de Christian que je trouve au travail lui aussi. Il n’y a donc que moi qui suis en vacances ? Je fais la connaissance de Josette, son épouse et de Sandy, leur chienne, véritable monstre puisqu’elle doit bien peser … 950 grammes.  Accueil chaleureux dans leur splendide maison, très bon repas, soi-disant tout simple, et après un dernier passage par son bureau, Christian et moi prenons la route vers Médis pour retrouver Kriss. Josette doit nous retrouver demain, en voiture. Nous partons à 14h45, en retard sur nos prévisions. Mais l’ambiance est aux vacances, il fait beau et nous partons en randonnée. Le X9 et le SW cohabitent parfaitement. Tout va bien.

 

 C’est vers 19H30 que nous arrivons chez Kriss qui nous attend avec ses deux chiens. Deux véritables et splendides bergers allemands, dont la femelle me surveille du coin de l’œil et m’interdit tout écart. Dés l’arrivée nous admirons sa splendide nouvelle monture, une Yamaha Royal Star Venture. Après la bière d’usage et quelques discussions plus tard, nous grimpons dans le Land-Rover de Kriss qui nous emmène à Royan pour manger au restaurant devant la plage. Et il nous invite en plus! Merci à toi Kriss. Très bon repas, arrosé d’une bouteille de rosé pour Christian et moi (moi surtout je crois) suivi d’une balade le long du front de mer et d’une autre bière chez Kriss. Il est temps d’aller dormir. Je suis un peu fatigué. Il faut dire que depuis la veille 19 heures, je viens de faire les 940 premiers km sur les 1100 qui me séparent du début de la randonnée.

 

Vendredi 9 juin : Ayant passé une excellente nuit, je me réveille un peu avant 7 heures. Christian et Kriss sont déjà levés (c’est ça les vieux, ils n’ont pas besoin de beaucoup de sommeil). Kriss, en pyjama, nous a préparé un succulent petit déjeuner. Café, jus d’orange, pains faits maison, confiture et …. un très odorant fromage du Nord… C’est à cet instant que je mesure le risque que j’ai pris la veille, en disant à Kriss qu’il m’arrivait de prendre du fromage le matin. Je pensais à quelque chose de plus soft, comme des tranches d’Edam par exemple. Heureusement j’arrive à décliner l’offre sans froisser Kriss, du moins en apparence.

 

Après une séance de photos de la Star Venture à coté de nos scooters, c’est vers 8 heures que nous quittons Kriss qui ne nous rejoindra que le lendemain. Tranquille, nous avons le temps, le SW se cale dans le sillage du X9 pour suivre la route qui va nous faire passer par La Rochelle, Marans, Chantonnay et Les Herbiers.

 

 

  Comme prévu, nous faisons halte à La Rochelle, sur le port, pour prendre un café. Pour moi c’était un point de passage obligé puisqu’il s’agit de ma ville natale. Les deux scoots sont respectueusement garés devant la statue de l'Amiral Duperré, en face de la Grosse Horloge. En repartant, nous perdrons un peu de temps pour vérifier l’importance d’un problème technique qui affecte le X9 de Christian. Il a perdu une des vis de l’articulation du bras oscillant (C’est ça les vieux, ça se lève tôt pour péter une durit juste après). Petit passage rassurant chez un spécialiste Piaggio et nous continuons notre route.

 

  Cest sous un ciel nuageux que nous arrivons à 12H05 aux monts des Alouettes où nous attendent comme prévu Jef, Béa et quelques autres. C’est beau la ponctualité. Jef, heureux de nous voir arriver à l’heure est visiblement très concentré.

C’est qu’il a une randonnée à diriger lui.

 

 rdv3Alain et Mychèle sur leur très remarqué MP3 ainsi que Tof et Mimi sur leur RT 1200 sont également déjà arrivés. Nous sommes bientôt rejoints par Pat et Amy, en provenance de Paris sur leur X9 125. A coté du MP3 on distingue la splendide Triumph de Béa.

 

 

 

Le récit de la journée de Vendredi: Voir page 3.

 

Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site
0.png9.png7.png5.png1.png6.png2.png
2
visiteur(s)